Accueil Actualités Lettre ouverte d’une citoyenne engagée à Mme Bernasconi.

Lettre ouverte d’une citoyenne engagée à Mme Bernasconi.

0
0
757
82027349-3752-4A49-9145-2C41A31B3B17

Mme Sabine Bernasconi,

Il est important que vous sachiez à qui vous vous adressez avant de coller des étiquettes et de lancer des stéréotypes sur des gens que vous connaissez si peu.
Tout d’abord, sachez que je ne suis et n’ai jamais été ni encartée ni syndiquée. Je suis totalement apolitique.

Alors oui, j’ai des convictions politiques. J’ai eu un temps, un engagement politique citoyen sur une liste citoyenne. Et ce fut mon unique fois.

Ceci étant dit, c’est du passé et j’en connais aujourd’hui les limites : les récupérations politiques qui animent malheureusement les groupes politiques ne sont pas compatibles avec les valeurs qui m’animent et mon désir de faire avancer les choses.

Aussi, il est à préciser quand bien même j’aurai été été engagée dans un parti ou un syndicat, cela n’aurait en rien deligitimer mes combats passés, présents et à venir.

En ce qui me concerne, il n est donc absolument pas question de récupération politique.

Concernant les terribles effondrements qui ont touché notre centre ville, je souhaiterai d’ailleurs pouvoir échanger avec toutes les parties prenantes pour comprendre ou sont les freins, savoir qu’elle serait la meilleure stratégie à mettre en place collectivement pour dans un premier temps soutenir et accompagner les familles victimes et sinistrées dans leur reconstruction, dans un second mettre en place les moyens nécessaires pour que ce type de tragédie ne puisse plus se reproduire.

Aussi, avec les bouleversements climatiques qui s’annoncent, étant donné que notre Maire semble être persuadé que la pluie a joué un rôle dans ces effondrements (l’enquête nous le dira bien), nous avons à craindre que ce type d’événements puissent se reproduire si nous ne prenons pas la mesure de la nécessité urgente de rénover et réhabiliter les habitations indignes et fragiles de toute la ville.

La municipalité a avoué après cette catastrophe “ne pas en avoir assez fait” pour l’habitat indigne et insalubre.
Il aura fallu attendre l’horrible effondrement qui a brisé tellement de vies pour qu’elle en prenne la mesure.

Aujourd’hui, toutes les parties doivent tirer les leçons de cette catastrophe et travailler à ce que plus jamais ça.

Sachez donc Madame le maire, que mon seul intérêt, mon seul engagement est celui de participer à améliorer les conditions d’existences des populations qui m’entourent, en particulier les plus vulnérables.

Mes engagements, mes combats sont animés par mon passé, ma naissance, mon parcours de vie.

Effectivement, je suis née et j’ai grandi dans un des plus vieux bidonvilles de Marseille, celui de l’Estaque, ou nous n’avions ni eau, ni chauffage, ni “chambre”, ni de véritables meubles etc etc…

Se battre tous les jours pour accéder à un habitat digne fut notre quotidien à ma famille et moi, ainsi que celui de touTEs les habitantEs des bidonvilles de Marseille.

Et de fait naître, grandir et vivre dans des logements indignes ça marque, ça déclenche des choses. Ça anime les combats pour améliorer les conditions de vie de chaque habitantE, ici comme ailleurs.

Kaouther Ben Mohamed
Citoyenne engagée

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par kaoutherbenmohamed
Charger d'autres écrits dans Actualités

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le petit Killian est malheureusement lui aussi décédé.

Oui. Malheureusement le petit corps de Kilian, âgé de 4 ans qui avait disparu lors de la c…